Immeuble Hugues Aîné

Il s’agit d’une ancienne usine de parfum située dans le carré des musées de la cité historique. Son caractère remarquable est reconnu de tous.

• Proximité immédiate avec le musée d’art et d’histoire de Provence
• Joyau très photographié des visiteurs
• Patrimoine au riche passé industriel
• Rue rénovée par la ville en 2018



Un peu d’histoire

Le siège de la parfumerie Hugues Aîné, créée officiellement en 1817, a été achetée en 1799 par Jean Joseph Hugues fondateur de l'entreprise. Il s'agit à l'origine d'une partie de l'ancien hôpital Saint-Jacques, établissement religieux du centre de Grasse, mis en vente par le gouvernement révolutionnaire. En 1832, la fabrique est agrandie. Jean Joseph rachète l'autre partie de l'immeuble pour son atelier de parfumerie. L'extension du site se poursuit dans les années 1840. Elle est menée par le fils de Jean Joseph Hugues devenu le patron de la société. Il achète un immeuble situé dans une des rues voisines de l'usine mère. Le site comprend alors deux unités distinctes qui sont progressivement agrandies. En 1864 et 1869 deux immeubles sont achetés : l'un jouxte le siège historique de la société et l'autre l'immeuble acquis dans les années 1840.

Pour faciliter la communication entre ces deux ensembles espacés, la société fait creuser un tunnel qui passe sous la chaussée (1865) et qui les met en relation. La fabrique concentre l'ensemble des activités d'une parfumerie, c'est-à-dire les ateliers de production (enfleurage, distillation), l'administration et la manutention (conditionnement, stockage).

En 1881, l'une des façades de la fabrique est embellie. Ce bel ouvrage permet de matérialiser plus concrètement l'implantation de l'établissement industriel. En 1901, la société fait bâtir un site annexe dans un quartier moins urbanisé de Grasse. Elle y installe un atelier d'extraction. On déplace alors progressivement l'ensemble des ateliers de production du siège historique vers cette nouvelle usine. Celle-ci se substitue définitivement à la fabrique du centre-ville dans les années 1920, alors que la société Hugues Aîné devient la parfumerie Charabot & Cie. L'ancienne fabrique est vendue progressivement. La ville de Grasse possède aujourd'hui les parties les plus anciennes de l'usine, où se trouve notamment la façade principale de l'usine.

Architecture

Les parties toujours visibles de la fabrique Hugues Aîné s'apparentent à des locaux artisanaux de centre urbain. Ils se trouvent dans les parties basses de deux immeubles, qui correspondent à un niveau de soubassement. Du point de vue de la structure, ces niveaux de soubassement ont des planchers en voûtains de briques apparentes ou enduites. Le dallage d'origine est en pierre. Les dispositions intérieures des salles ne semblent pas, au moins en partie, avoir été modifiées. En atteste un plan de 1865 présentant l'atelier de distillation qui a conservé dans les grandes lignes la même répartition : un espace partagé en deux par une cloison, avec au fond d'une des salles, un escalier en colimaçon donnant accès au niveau de rez-de-chaussée surélevé. Dans l'ensemble, la fabrique est marquée par un espace intérieur morcelé, divisé en une succession de salles de petites dimensions avec des niveaux de planchers différents. En atteste un plan de 1865 présentant l'atelier de distillation qui a conservé dans les grandes lignes la même répartition : un espace partagé en deux par une cloison, avec au fond d'une des salles, un escalier en colimaçon donnant accès au niveau de rez-de-chaussée surélevé.

Rénovation

De récents travaux de voirie ont été entrepris dans la rue Mirabeau avec notamment le changement de revêtement par un pavement en pierre. La façade remarquable de l’ancienne fabrique Hugues Ainé (établie en 1817), devenue ensuite Charabot (1925) méritait une mise en valeur. Le soutien des partenaires industriels directement concernés par l’histoire de cette usine a permis de lancer les travaux. Ils seront inaugurés début 2019 par Jérôme VIAUD, Maire de Grasse et Philippe MAUBERT, PDG du Groupe Robertet.


 

Contact

Fonds Baudelaire
5 bis avenue Félix Raybaud
06130 GRASSE
Email : fonds.baudelaire.grasse@gmail.com

Copyright © Fonds Baudelaire - Design by studio art vision