• Accueil
  • Fonds Baudelaire
  • Nom et logotype

Le nom Fonds Baudelaire et son logotype

Donner un nom au fonds de dotation est une obligation juridique au moment de sa création et de sa déclaration en préfecture. Cette nomination donne l’occasion de s’interroger sur les valeurs qu’on cherche à véhiculer.

Dans notre démarche, ce qui a déterminé notre choix tient à une double nécessité : une approche artistique ambitieuse, une référence systématique à la ville de Grasse.

fonds baudelaire
 

C’est la raison pour laquelle :
  • Le logotype reprend les couleurs du logo de Grasse avec ses gris et ses ors.
  • Il illustre de manière très stylisée la Porte Neuve – entrée de ville historique, symbole d’ouverture vers le monde et d’accueil dans le coeur de ville.
  • La base-line Grasse – Arts – Patrimoines rappelle nos fondamentaux : le mélange des arts et la référence aux patrimoines matériels et humains.
  • Le nom FONDS BAUDELAIRE ne fait volontairement pas référence à une personnalité Grassoise mais s’attache à l’universalité de ce poète aujourd’hui incontestable – reconnu pour son génie, son amour de la Beauté, ses références multiples au parfum, son statut de critique d’art, sa théorie des correspondances comme perception du monde (correspondances horizontales entre les sens / correspondances verticales d’une sensation à une idée abstraite), son discours poétique sur la ville (lieu de contrastes et de croisements, lieu d’inspiration, d’excès et de métamorphoses, lieu d’histoire et de modernité), son amour pour le théâtre ou encore sa fascination critique pour la photographie.
  • Le nom de Charles BAUDELAIRE a été également choisi pour un hasard de calendrier, un hasard qu’on dira objectif : la rencontre des membres fondateurs statuant de la création du fonds de dotation a eu lieu le 31 août 2017, soit 150 ans jour pour jour après la mort de Charles BAUDELAIRE survenue le 31 août 1867 à l’âge de 46 ans.
 
(...) Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;
Va te purifier dans l’air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.
Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l’existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d’une aile vigoureuse
S’élancer vers les champs lumineux et sereins ;
Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes ! 

Extrait de ELEVATION
Charles Baudelaire (1821 - 1867)

 
 


 

 

Contact

Fonds Baudelaire
5 bis avenue Félix Raybaud
06130 GRASSE
Email : fonds.baudelaire.grasse@gmail.com

Copyright © Fonds Baudelaire - Design by studio art vision